La Haute-Savoie – proche des sommets du badminton français

Les 25-26 mai 2013, le Comité départemental de badminton de Haute-Savoie a vécu un weekend à graver dans les annales car son équipe jeunes s’est introduite dans les Top-10 français, à l’occasion des finales du Championnat de France des comités départementaux jeunes, les « Intercodep ».

 

A l’issue des phases régionale et inter-régionale – tenues respectivement à Annecy en novembre 2012 et Valence en janvier 2013 – les jeunes haut-savoyards s’étaient qualifiés brillamment et pour la première de leur histoire pour la phase finale qui avait lieu ce weekend des 25-26 mai 2013 à Arnas dans le Rhône.

L’entraîneur de l’équipe, référent départemental Olivier Bonnefond, n’avait rien laissé au hasard en organisant le déplacement, car il a prévu un bus de 50 places pour transporter les 25 titulaires de l’équipe et leurs parents et supporters le vendredi soir à Villefranche sur Saône, où la Yaute a établi son camp de base pour préparer son ascension vers les sommets du badminton français. En effet, les 12 meilleures équipes de toutes les régions de France étaient rassemblées dans la petite bourgade d’Arnas, à 30 minutes au nord de Lyon. Petite par sa taille, mais grande par sa magnifique salle « l’Escale », spécialement conçue pour recevoir des événements sportifs de haute volée. Douze terrains de badminton étaient installés dans deux salles adjacentes, avec des gradins pouvant accueillir plus de mille spectateurs et une hauteur sous plafond de 18 mètres, deux fois la hauteur minimale requise !!

La Haute-Savoie entrait dans cette arène dès le samedi matin, 8H30, confrontée dans sa première rencontre à l’équipe de la Seine-et-Marne (77), un comité deux fois sa taille mais néanmoins à sa portée sur le plan sportif. Après échauffements et cris de guerre respectifs, place au jeu.

Rappelons que, dans la formule « Intercodep », les rencontres se déroulent en 15 matches, avec 1 simple hommes, 1 simple dames, un double hommes, un double dames et un double mixte dans chacune de 3 catégories d’âge, benjamins (moins de 13 ans), minimes (moins de 15 ans) et cadets (moins de 17 ans). L’équipe vainqueur est celle qui aura remporté au moins 8 matches sur les 15.

Malgré leur forte motivation et les conseils avisés de leurs entraîneurs (Olivier Bonnefond, Clémentine Jullien, Frédéric Le Lerre et Ludovic Enriques), les joueurs ont tremblé dans les premiers échanges et rapidement, 4 matches sont tombés dans l’escarcelle du Codep-77, dont deux très serrés – un double hommes cadets et un double mixte minimes – perdus sur le fil. Les jeunes ont relevé la tête et plusieurs matches ont tourné à l’avantage de la Yaute, mais le mal était fait. La rencontre s’est soldée sur le score de 9-6 en faveur du Codep-77.

Dans sa seconde rencontre, la Yaute devait affronter « l’ogre » Ille-et-Vilaine (35), l’un des favoris de la compétition, largement pressenti pour succéder au Codep du Rhône, champion de France les 2 dernières années. Les jeunes haut-savoyards n’ont pas démérité, mais la tâche était trop ardue, et le Codep-74 s’est incliné sur le score entièrement respectable de 10-5.

Restent deux rencontres à faire pour déterminer les 9ème, 10ème, 11ème et 12ème places, le samedi soir et le dimanche matin. Dans ce carré infernal, le Codep-74 doit se mesurer d’abord au Codep du Cher (18), pour une rencontre qui s’annonce assez équilibrée sur le papier. Dans une ambiance de folie, où cris de guerre et cornes de brume se rivalisent de part et d’autre, le Cher prend l’avantage 2-0 avec ses benjamins intouchables, puis la Haute-Savoie contre-attaque avec ses cadets déchaînés, Thibaut et Rodrigue. Mais il n’y a rien à faire, le déficit de 2 points se rétablit à l’issue d’un tour de minimes, et le Cher grignote point après point, malgré une belle résistance et motivation hauts-savoyardes. Lorsque le Cher marque son 7ème point, les entraîneurs et les joueurs haut-savoyards sont au bord du gouffre. Heureusement, c’est alors que la benjamine de Passy, Clémence Socquet-Clerc, l’une des plus jeunes membres de l’équipe, décide de changer le cours  de la rencontre, en remportant un match où la victoire paraissait inespérée. Le déficit se réduit alors à 6-7. Ensuite c’est Marion Renon, capitaine et membre la plus expérimentée de l’équipe, qui se rebiffe et refuse de se laisser abattre. Elle remporte son simple-dames haut-la-main. Parfaite égalité à 7-7 et le dernier match, un double-mixte cadet, est en cours. Cette fois-ci, la Yaute ne tremble pas et le point de la victoire est assuré, sans frayeur aucune, par la paire Rodrigue/Tiffany. Exaltation (voir le clip ici : https://www.dropbox.com/sh/fb069onom0beiny/F-FDIDXI1r) – la victoire permet à la Yaute d’aborder son dernier match, contre le Loiret (49) le dimanche matin, avec la certitude de terminer la compétition dans le Top-10.

Dimanche 26 mai, Olivier Bonnefond et ses collègues décident de récompenser tous les joueurs de leur présence et de leur esprit d’équipe en faisant jouer TOUS les joueurs. Et ils n’ont pas déçu, franchissant la barre des 8 victoires dans le 12ème match. Le score final s’établit à 9-6 pour le compte de la Haute-Savoie, qui décroche ainsi une 9ème place nationale bien méritée.

Finalement, ce sont les adversaires du samedi – l’Ile et Vilaine – qui remportent la grande finale contre Paris le dimanche après-midi pour décrocher le titre de Champion de France.

Tous les classements et résultats sont à trouver ici : http://badnet.cdbr.net/src/index.php?PHPSESSID=44eb373f6bc4e42f35f83d8dd1de0a0e&kpid=ties&kaid=600

Pour sa part, l’équipe du Codep de Haute-Savoie est repartie la tête haute, ayant largement rempli son objectif. Voici

l’équipe au grand complet :

Benjamins : Tom BERTEAUX (Thonon), Erwan BIBOLLET (Passy), Julien JEANDROZ (Thonon) et Mathieu MADDALON (Passy).

Benjamines : Marion NICOLAS (Annecy), Chloé PISSARD-MANIGUET (Passy), Clémence SOCQUET-CLERC (Passy) et Andréa VEILLET (Passy).

Minimes garçons : Guillaume AUBERT (Mandallaz), Victor BOSSARD (Annecy) et Rémy BOUVARD (Mandallaz).

Minimes filles : Anne-Éléonore BARRÉ-PENNEC (Annecy), Pauline FERNANDEZ (Passy), Éléna NIRSIMLOO (Passy), Oranut SRICHAROEN (Annecy).

Cadets : Thibaut LEMAIRE (Mandallaz), Rodrigue PERALDI (Ambilly), Thibault SCHMITT (Thonon) et Antoine VALLA (Thonon).

Cadettes : Tiffany BOGGIO (Passy), Élise DARD (Cruseilles), Lucie JULLIEN (Frangy) et Marion RENON (Thonon).

Coaches : Ludovic HENRIQUES, Frédéric LE LERRE, Yohann PROST, Clémentine JULLIEN et Olivier BONNEFOND.

Arbitre nationale : Corinne PYM.

Mascottes et pom-pom boys principaux : Ewan et Jordan PROST, Benjamin LEMAIRE.

Président et Vice-Président: John PYM, Jean-Michel Lamblin.

Merci aussi à Laurence Renon, Nathalie Dard, Hugo Vignal, les familles Socquet-Clerc, Fernandez, Lemaire et Bouvard, ainsi que tous les membres du club de Frangy qui se sont déplacés en masse pour soutenir l’équipe.

Enfin, un grand merci aux généreux sponsors qui nous ont accompagnés et aidés dans l’aventure Intercodep :

–          Conseil général de Haute-Savoie

–          Société Radiance

–          La station Oz-en-Oisans