Fin de l’aventure pour les bleu(e)s

Après les frissons laissés hier par un Thomas Rouxel sorti victorieux des qualifications qui s’est incliné sans rougir face à un indien classé dans le TOP30 mondial (obtenant au passage 3 volants de set ! ), c’est au tour de Sashina Vignes-Waran de sortir par la grande porte de la Salle Coubertin.

Défaite par la Chinoise Wang Shixian (7ème joueuse mondiale), la néo-Française aura tout de même réussit l’exploit de passer un tour contre une joueuse mieux classée et malgré des douleurs persistantes à la cheville.

De bonne augure pour celle qui, du haut de ses 25 ans rêve avec sa sœur de conquérir le cœur des Français.